fbpx

À nos origines retrouvées  – 2021-2022

Ce nouveau projet de résidence territoriale artistique et culturelle, mené par l’artiste Edgar Sekloka (ancien acolyte de Gaël Faye au sein du groupe Milk Coffe and Sugar) mêle conte, chant, musique et image. Construit en partenariat avec les Cuizines, l’école Delambre et le collège Corot, ce projet a pour objectif de reconnecter les élèves à  leurs racines en s’appuyant sur un projet artistique valorisant l’influence positive des cultures multiples.

Un parcours artistique alliant tradition et modernité

Dès le début de l’année, comme une transition entre le projet de l’année 2020-2021 « Les Chemins de l’Identité » et celui de l’année 2021-2022 « À nos racines retrouvées », les élèves sont plongés dans l’univers des musiques africaines dans son aspect traditionnel avec la programmation du Bal Marmaille qui leur permet de découvrir l’âge d’or des grands orchestres africain. Rapidement, ils sont sensibilisés au projet artistique d’Edgar Sekloka dont les influences multiples viennent à la fois du Sébéné, du blues en passant par le zouk et la folk. Son approche du rap mêlé aux musiques du monde fait de sa musique une musique incontestablement inclusive.

Entre pratique artistique mêlant conte, écriture, percussion, chant rap et M.A.O. les élèves surferont entre tradition et modernité dont l’aboutissement sera un spectacle joué sur une scène professionnelle mixant clip et musique live.

Intervenants artistiques du projet

Edgar Sekloka Auteur, compositeur, interprète (voir son site)
Florence Chapdaniel
(alias 13Flo) Auteur, conteuse, slameuse
Malika Abdes Musicienne, percussionniste, compositrice et arrangeuse
Ange Fandoh Chanteuse, arrangeuse
Sarah Froment Scénariste
Ashka Réalisateur

En partenariat avec la DRAC Île-de-France et la DAAC Créteil

Regards Croisés, année 1 – 2021-2022

Projet d’éducation artistique et culturel mené en partenariat avec le théâtre de Chelles, en direction des lycées chellois.

Déconstruire les représentations du monde / déconstruire sa propre représentation

Par le biais de la rencontre avec des artistes mais aussi avec des œuvres et l’appropriation de celles-ci, le projet « Regards croisés » propose de déconstruire le regard du jeune spectateur, de le confronter à des créations insolites, innovantes, avec le souci d’ouvrir les frontières classiques entre artistes et public, casser le rapport frontal scène-salle, ouvrir le champs des possibles.

Déconstruire le regard sur la création et sur le monde avec des compagnies qui ont des propos, des univers ou des formes hors normes. Déconstruire les stéréotypes liés à la création artistique (les genres musicaux, les formes théâtrales, etc.) ouvrir le champ des possibles, amener vers l’inconnu, développer avoir une analyse critique et  savoir déterminer et exprimer ses goûts et ses idées. Voilà l’enjeu de ce projet. De plus, dans un contexte de crise sanitaire et de bouleversement de la société, réaffirmer la place du spectacle vivant dans notre société semble essentiel, de même il paraît important de donner des clés pour décrypter le traitement de l’information.

La première partie de l’année abordera les représentations transmises par la société qui sont intériorisées par les individus. Par le biais de trois spectacles joués tantôt In-Situ, tantôt en salle couplés à de la pratique artistique, les adolescents seront invités à décrypter des univers familiers comme les musiques actuelles, les clichés de genre et les médias et d’interroger leurs effets sur le monde qui nous entoure.

La deuxième partie s’intéressera plus particulièrement aux représentations intériorisées par chacun. Les élèves seront invité à produire une réflexion sur la déconstruction de leurs propres stéréotypes et la façon de se les réapproprier.

Parcours et spectacles associés

T’as vu c’que t’écoutes, Sapritch, 14 octobre 2021 – Médiathèque JP Vernant

Performance pour une circassienne et sa roue cyr, Julia Tesson, Cie HKC

Une télévision française, Thomas Quillardet, 16 octobre 2021  – Théâtre de Chelles

Raconter la jeunesse, Cie Zone Franche ; Associé au spectacle Paranoïd Paul, Luc Cerutti, 5 avril 2022 – Auditorium de la médiathèque

Infox, Cie du cercle ; Associé au spectacle Fake qui se produira dans l’espace public et L’Odyssée d’Ella qui se jouera en milieu scolaire

Libère ton totem avec le musicien Singe et la réalisatrice et photographe Manon De Soos

Portraits de femmes, Cie Coup de Poker ; Associé au spectacle Je ne suis pas une sirène, Guillaume Barbot, joué en lycée.

En partenariat avec la Région Île-de-France et le Théâtre de Chelles

La Fabrique à Chansons, quatrième édition avec Léa Ly

Pour la quatrième année consécutive, les Cuizines, la SACEM et la FEDELIMA s’associent autour d’un projet, La Fabrique à Chansons. Cette année, c’est l’école élémentaire Docteur Roux et sa classe de CM1, qui participe à ce dispositif accompagnée par l’artiste chelloise Léa Ly.

Ils ont participé à la Fabrique à Chansons : SiAu, Violet Arnold, Elias Dris, Petit Grain

En partenariat avec la SACEM et la Fédélima